VMC simple flux

La crise énergétique et l’amélioration du niveau de vie et des exigences de confort ont provoqué des changements importants dans la conception et l’utilisation des logements: meilleure isolation thermique, meilleure étanchéité à l’air, utilisation généralisée du chauffage central, emploi du double vitrage, etc.
Ces changements, lorsqu’ils étaient réalisés sans une ventilation adéquate, ont aggravé considérablement les problèmes de condensation et de moisissures dans les habitations, suscitant quelques inquiétudes quant à la qualité de l’air intérieur.
L’importance d’une bonne ventilation des habitations ne fait plus de doute; c’est une exigence fondamentale pour obtenir un climat intérieur de qualité dans les bâtiments.

Pourquoi ventiler une maison ?

Arrêtez de respirer, ça pollue!

Tous les êtres vivants, qu'ils soient animaux ou végétaux respirent. Ils consomment alors de l'oxygène et rejettent du CO2. Si une maison, ou n'importe quel habitacle (voiture par exemple), n'est pas ventilée, le taux d'oxygène va diminuer ce qui peut être à terme dangereux. En ventilant, on amène de l'air neuf qui permet d'apporter de l'oxygène. Le développement des virus est également limité lorsque la maison est bien ventilée. Evacuer l'humidité

Les êtres vivants rejettent aussi de l'humidité, par la respiration ou la sudation entre autre, mais nos activités en rejettent également, notamment dans la cuisine, la salle d'eau, la buanderie, ... Toutes ces pièces avec des points d'eau constituent d'ailleurs les pièces de service, qui seront équipées de bouches d'extraction de ventilation (là où l'air sera aspiré). L'évacuation de l'humidité est primordiale pour éviter l'apparition de salpêtre et donc de maladies respiratoires, ou la dégradation du bâti.

Eliminer les polluants

L'activité humaine, avec la cuisson des aliments, les cheminées ou l'utilisation de bombes aérosols, provoquent le rejet de polluant qu'il est vital d'évacuer. Le CO par exemple (monoxyde de carbone) est rejeté lors d'une combustion incomplète et s'il n'est pas évacué rapidement, les risques d'intoxication et de mort sont élevés (plusieurs centaines de personnes en Belgique meurent chaque année d'une intoxication au CO!).

VMC simple flux

Fonctionnement VMC simple flux : d'un part, on a un extracteur électrique (un ventilateur inversé) qui est situé généralement dans le grenier et qui aspire l'air dans toutes les pièces de service, à savoir celles contenant un point d'eau (cuisine, salle de bain, cellier, wc, etc...) via des bouches d’extraction. L'extracteur aspirant de l'air, il va créer une dépression dans la maison, l'air de l'extérieur va ainsi s'infiltrer dans la maison grâce aux bouches d'entrées d'air situées généralement au-dessus des fenêtres.

La VMC simple flux auto-réglable

C'est le modèle de base si l'on peut dire puisque les entrées d'air comme les bouches d'extraction sont auto-réglables, c'est-à-dire qu'elles vont s'adapter à la pression afin de garantir un débit constant tout au long de l'année. Elle ne dépend donc pas du climat ou des activités des occupants.

La VMC simple flux hygro-réglable

VMC simple flux type C
La particularité de la VMC simple flux type C est que les bouches d'extraction sont hygroréglables (les entrées d'air sont quant à elles autoréglables), c'est-à-dire qu'elle régule le débit d'air en fonction du taux d'humidité dans l'air intérieur. Cela va permettre de mieux évacuer l'humidité notamment lorsque la salle de bain ou la cuisine sont utilisées.

VMC simple flux type C+
La VMC simple flux type C+ reprend le principe de la VMC type C mais cette fois ce sont à la fois les bouches d'extraction et les entrées d'air qui sont hygroréglables. Cela permet d'avoir une meilleure régulation afin d'évacuer au mieux l'humidité et de limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d'air.

Avantages

Top