Pompe à chaleur

3 type des d’énergie renouvelable :

N’est-il pas extraordinaire de se chauffer en utilisant la chaleur naturelle ?

N’est-il pas extraordinaire que nous puissions réutiliser la chaleur solaire emmagasinée par le sol, l’eau et l’air ?

Qui ne serait pas intéressé par une source intarissable d’énergie gratuite ?

En utilisant l’énergie solaire stockée dans le sol, les nappes phréatiques et l’air, vous contribuez à la protection de l’environnement en faisant un grand pas en avant dans l'efficience énergétique. Une pompe à chaleur vous procure beaucoup avantages. Non seulement elle n’émet pas de particules nocives mais en plus la nature fournit gratuitement 75 % des besoins énergétiques, les 25 % restants provenant de l’électricité.

En effet, chaque source de chaleur est différente et doit donc aussi être utilisée de manière appropriée.

La chaleur du sol, par exemple, peut être extraite à l’aide de sondes terrestres verticales ou de collecteurs horizontaux.

Si vous souhaitez prélever de la chaleur dans une nappe phréatique, vous devez utiliser la combinaison d’un puits d’aspiration et d’un puits de rejet.

Pour exploiter la chaleur présente dans l'air, il convient d'utiliser une unité externe qui est installée dans le jardin.

 

Sondes verticalesSource de chaleur = chaleur du sol (Géothermie)

Sondes verticales

Dans des forages verticaux jusqu’à une profondeur de 65 à 80 mètres, des sondes sont parcourues par un liquide (eau glycolée) qui emmagasine la chaleur sur toute sa longueur. Solution très compacte et rentable.

Collecteurs horizontauxCollecteurs horizontaux

Ce réseau horizontal de tuyaux d'absorption, installé à une profondeur entre 0,6 et 1,2 mètre, permet de prélever de la chaleur dans le sol. Cette solution convient particulièrement lorsque la surface au sol disponible est suffisamment importante.

 

Puits d’aspiration et de rejetSource de chaleur = nappe phréatique (Géothermie)

Puits d’aspiration et de rejet

Si une nappe souterraine est présente à une profondeur maximale de 15 mètres, l'eau de la nappe phréatique peut être amenée dans la pompe à chaleur par le biais du puits d'aspiration et, après l’absorption de la chaleur, être renvoyée vers la nappe phréatique par le biais d’un puits de rejet.

 

Source de chaleur = air ambiant (Aérothermie)

Avec unité externe

Une pompe à chaleur air/eau avec unité interne et unité externe utilise la chaleur contenue dans l’air de façon très efficace et flexible. L’unité externe est placée dans le jardin, jusqu'à une distance maximale de 30 mètres de la pompe à chaleur.

Avec unité interne

Dans le cas du système de pompe à chaleur hybride, toutes les composantes, l'unité de capture d'air et la pompe à chaleur sont installées à l'intérieur du bâtiment. Il n'y a donc aucune perte de chaleur possible entre l'échangeur et la pompe à chaleur.

Top